Partagez  | 
 

 Année 424 : Le péril avelar et Ce sera qui-qu’en-grogne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Erdraug
Prez
avatar

Nombre de messages : 1605

Personnage à Aube
Nom: Maxime
Rôle: Un peu de tout
Délégation: Orga - Créateur du monde

MessageSujet: Année 424 : Le péril avelar et Ce sera qui-qu’en-grogne   Jeu 05 Juil 2007, 21:45

Mars 424
Le Péril Avelar : conséquences


Arkyon vient de nouveau d’affronter de bien sombres périodes. Alors que la région du Néméton était occupée par les Avelars du clan Rorim, la ville fut en proie au chaos le plus complet. Mais ceci est une autre histoire. Pour l’instant voici les conséquences de ce jeu sur le monde (conséquences sues par tous les joueurs bien sûr).

1. Conquête du Néméton
Les Avelars ont réussi à trouver une issue pacifique. En effet, ils ont fait signer aux Arkyoniens représentés par leur forgeron un traité leur garantissant libre accès au Néméton au nom de l’adoption du peuple aradien. Les Arkyoniens y voyaient l’occasion d’être enfin autonomes en laissant des miettes aux Avelars mais il n’est pas très prudent de faire entrer une armée chez soi et de vouloir un pouvoir politique sans avoir les moyens de la soutenir.
Grâce à ce traité, les autres factions présentes reconnaissent la domination des Avelars sur le Néméton. Cette terre appartient donc officiellement au clan Rorim et sa Khan Kira en fait ce que bon lui semble, n’ayant aucune opposition (le tribun d’Arkyon a été destitué et le Sénat n’a pas encore réagit).
C’est ainsi que dans sa grande mansuétude, elle accorde sa protection aux habitants du Néméton et va leur donner les moyens de se défendre. Tout aradien de plus de 15 ans devra faire un service militaire de 10 ans durant lequel il apprendra au sein d’unités de tirailleurs commandées par des Avelars à se battre et à défendre sa nation. La Khan va commencer à équiper ces conscrits et à organiser les premières escouades (les volontaires sont acceptés). Le but est de faire patrouiller ces escouades aux frontières du Néméton afin de garantir leur intégrité et de prévenir le gros des troupes en cas d’attaque.
Afin de financer ce service militaire, la Khan demande un tribu aux habitants d’Arkyon (vu qu’elle n’est pas trop gourmande, aucune conséquence sur l’argent des joueurs mais on considère qu’elle prend tous les surplus de la région et acquière donc la compétence : « domaine : région du Néméton »). Des taxes seront bien évidement mises en place aux frontières.
Le sud du Néméton est cédé à l’Edrulie en échange d’un pacte de non agression. Pour l’instant, l’accord n’a pas été officialisé et aucun Edrule n’est rentré sur ce nouveau territoire. Néléon est en effet le seul seigneur au courant mais qu’il est occupé par le siège de sa forteresse.


Rappelons que la région du Néméton compte 100 000 habitants 25 000 sur la partie cédée à l’Edrulie.

2. Avancée du Patriciat de Kalandor
Profitant du chaos causé par les Avelars et par ses propres hommes (parfois au dépend de ces derniers…), Flavius Aetius a lancé une grande offensive pendant les pourparlers d’Arkyon. Faisant croire que cette dernière était sa cible, il a pu vaincre sans trop de résistance une tribu zabgard et une sabarienne et intégrer au Patriciat les terres aradiennes sur lesquelles elles étaient installées.
Aetius a gagné en une nuit et une journée une bande d’environ 10 lieues (40 Km) à l’est de Kalandor. Il a ensuite ordonné à ses troupes de stopper leur avancée et de sécuriser la zone. C’est ainsi que de nombreux forts sont en cour de construction.
Le Patriciat gagne ainsi un pouvoir économique et l’occasion de s’approvisionner plus facilement. Il gagne également un pouvoir politique en rappelant qu’il va falloir compter avec lui.
Le Patriciat de Kalandor n’a jamais été aussi fort depuis sa création mais les rumeurs disent que cette conquête a été faite sans l’aval du Sénat. Même si ce dernier affirme le contraire vu le succès de la campagne…

3. Le retour des Dieux ???
Un rituel païen a été accompli sur les lieux mêmes du sanctuaire des Deux, déchaînant la pluie, le vent et la grêle. Les dualiens y ont assisté sans réagir et déjà, la papauté ne parle plus que de ça et de la perte du sanctuaire du Mont des Sources. Il est fort à parier que des actions seront intentées contre les blasphémateurs.
La stèle sacrée a été brisée par la tempête mais malgré les efforts quotidiens des habitants d’Arkyon pour la reconstruire, elle est retrouvée tous les matins au pied du Mont des Sources, brisée. La rumeur dit que deux rires joyeux se font entendre dans la forêt, répétant inlassablement qu’Arada aurait pu être sauvée…

4. Création d’une guilde marchande
Les Arkyoniens ont créé une guilde marchande afin de faciliter leurs transactions. Cette guilde n’a pour l’instant que peu de moyens mais elle commence à organiser des caravanes et à installer un entrepôt à Sainte Flore. Certains disent qu’ils oublient leur cité et fuient devant les barbares…[center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdraug
Prez
avatar

Nombre de messages : 1605

Personnage à Aube
Nom: Maxime
Rôle: Un peu de tout
Délégation: Orga - Créateur du monde

MessageSujet: Juillet à septembre 424: Qui-qu'en grogne + jeu virtuel   Lun 09 Juil 2007, 16:37

avril à juin 424
Jeu virtuel


Le monde de Aube est en ébullition suite aux événements d’Arkyon du mois de mars 424. La rumeur gronde et les grands de ce monde dissertent inlassablement sur l’avenir de la ville sainte.

Le Sénat notamment s’est réuni et a fait savoir dans toutes ses provinces les décisions qu’il a pris afin de réaffirmer la présence de Voda. En effet, chaque tribun aradien s’est vu adjoindre une décurie de légionnaires de la garde prétorienne pour l’aider dans ses taches. Ainsi, des prétoriens sont partis jusqu’à Kalandor, jusque chez les Zabgards et les Sabariens, apportant gloire et prestige à Voda partout sur leur chemin. Avec cette aide, la paix vodane est pour l’instant instaurée dans tout l’ouest d’Arada et les tribus Zabgards se sont quelques peu calmées.

Certains disent par contre que l’avancée du patriciat de Kalandor a provoqué beaucoup de remous et que les tribus sabariennes se sont réunies discrètement. Les Deux seuls savent ce qu’il est arrivé pendant cette réunion ! Il est fort possible que l’est d’Arada soit encore en proie à de grands troubles.

La région du Néméton est maintenant parfaitement sous contrôle avelar. La Khan Kira a en effet nommé Marak en tant que gouverneur, ce qui lui permet de profiter de la richesse des terres aradiennes. Tenant sa promesse d’adopter les aradiens, elle commence à former une milice locale sous le commandement d’officiers avelars. Ces escouades sont envoyées aux frontières afin de les surveiller (notamment le patriciat de Kalandor…). A terme, un service militaire obligatoire sera mis en place. Chaque famille aradienne devra envoyer un de ses hommes pendant 10 ans dans les milices.

Alors que le monde se remet à peine des événements d’Arkyon, des factions se créent, des alliances se nouent et se dénouent. Les prochains événements qui auront lieus à Bellures stabiliseront-ils le monde ou ce dernier courra-t-il à sa perte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trollinet

avatar

Nombre de messages : 492

Personnage à Aube
Nom: Finlay mab Crisdean mab Finlay le brave douaren Maiblin du klan Tan
Rôle: Soigneur/bâtonniste itinérant
Délégation: Kelt

MessageSujet: Re: Année 424 : Le péril avelar et Ce sera qui-qu’en-grogne   Lun 24 Sep 2007, 16:00

Juillet à septembre 424
Ce sera qui-qu’en-grogne le temps de festoyer : conséquences


Le banquet royal édrule a été le théâtre de bien des événements et le paysage politique du monde a encore changé. Voici les conséquences de cette murder sues par tous les joueurs bien sûr.


1. Le tournoi des cinq dragons, ouvert pour la première fois aux étrangers est remporté par un Rejlord.
Le tournoi s’est déroulé dans l’honneur et la fraternité entre combattants. Malgré l’attitude singulière de certains participants, les combats et les discours se sont très bien déroulés. L’Edrulie a montré qu’elle est bien la terre de l’honneur et que ses guerriers font partie des meilleurs que cette terre porte. Le Patriciat de Kalandor s’est également fait remarqué au cours des combats en mêlée lors desquels il a brillé par sa tactique comme on pouvait s’y attendre de la part des légionnaires surentraînés de Flavius Aetius.
Le tournoi a également été le théâtre d’une nouveauté en Edrulie. Le page Harulf, né nouveau édrule a été reconnu guerrier parmi les anciens édrule et en a acquis tous privilèges ainsi que toutes les charges.
Enfin, le vainqueur Kyriel a reçu en récompense la seigneurie dans le Néméton gagnée grâce au seigneur Néléon lors du Péril Avelar. Mais comme vous le verrez, ce cadeau était quelque peu empoisonné.

2. Excommunion de l’Edrulie puis retrait de la sentence par la Cardinale de Voda (n°2 de la Dualité)
Le Roi Bel II avait décidé de placer les Vodans au plus loin de sa table d’honneur et cela causa quelques esclandres notamment de la part de Kalandor. Elles furent rapidement tues mais lorsque la Cardinale de Voda s’est vu reléguée au fond des basses tables, elle a demandé la place qui lui revenait de droit. Le roi refusant d’un ton catégorique et s’emportant, la Cardinale a quitté le castel en excommuniant le roi, jetant l’opprobre et faisant couver la révolte dans toute l’Edrulie.
Néanmoins, sous la pression du conseil des barons (notamment le baron Carlin qui a été adopté par la baronne Kélé, le rendant ainsi plus puissant que le roi lui-même…), Bel présenta ses excuses à la cardinale qui le châtia en le forçant à déclara la Dualiade (guerre sainte) contre les Avelars afin de reprendre Arkyon. La cardinale bénie cette guerre avant de retirer sa sentence.


3. Fondation d’un ordre de chevalerie : l’ordre de la Grand Griffe
A la clôture du banquet, le Roi Bel II d’Edrulie fonda l’ordre de chevalerie de la Grand Griffe en s’en proclamant commandeur alors qu’il adoubait les seigneurs Néléon et Kyriel et le guerrier Harulf en leur faisant prêter serment de vassalité et fidélité au roi. Ces chevaliers seront ainsi les garants du pouvoir royal et ses émissaires en plus d’être ses plus fameux guerriers.

4. Déclaration de guerre entre les Avelars du clan Rorim et l’Edrulie
Après de longues tractations qui ont visiblement échouées, les Avelars alliés aux Zabgards ont quitté Arkyon précipitamment après avoir volé l’épée du Grand Khan. Bel II a immédiatement déclaré la guerre aux Rorims et Kyriel a mené une partie de la garde Rejlord à la frontière au nord pour livrer bataille.
La bataille fut âpre, les Edrules étant supérieurs en qualité alors que les Avelars étaient bien trop nombreux. Finalement, le nombre et les archers eurent raison des Rejlords qui durent se retirer quand leur chef fut jeté à terre. Ils sont actuellement en train de panser leurs blessures et d’attendre des renforts dans la tour de Néléon.
Ainsi, la seigneurie dans le Néméton est revenue aux Avelars alors qu’une guerre frontalière débute.

5. D’étranges visions
Lors de la soirée, quelques convives furent retrouvés à terre, inconscients. Lors de leur réveil, ils ne se souvenaient de rien mais tout au long de la soirée, ils furent pris de malaises et eurent des visions de cauchemars assez impressionnantes. Ils virent ainsi Bellures en proie aux flammes des Avelars et des Zabgards puis le sanctuaire d’Arkyon souillé par un sacrifice humain.
L’ordre Serki a décidé de se pencher sur la question afin d’élucider le mystère.

6. Assassinats en série
Lors du banquet, le shaman avelar Kouridakh ainsi que le général en chef des armées de la Sabarie unie ont été retrouvés assassiné.
Parallèlement, le centurion Divio Lupus et la Khan Kira ont tous les deux étés victimes de tentatives d’empoisonnement au beau milieu de banquet. La suspicion envers les intentions des Edrules est grande mais les raisons semblent plus compliquées

7. Néléon reprend sa tour
Néléon grâce à l’aide du roi et du fils cadet de son baron a réussi à reprendre sa tour assiégée par le traître Bredin. Sa mère est malheureusement décédée.
Cijan, le fils cadet du baron Morle s’est approprié la terre de Bredin afin de calmer le jeu mais sans l’approbation de son père. Morle va-t-il laisser passer ceci sans conséquences ?


8. Kalandor poursuit son avancée
L’armée sabarienne a attaqué les terres que le Patriciat de Kalandor avaient prises aux Sabariens il y a trois mois. Une grande bataille fit rage au cours de laquelle les légionnaires commandés par le centurion Divio Lupus brillèrent par leur sens tactique. Il y eut de nombreuses pertes dans la légion mais Kalandor sortit vainqueur de cette bataille et les terres capturées aux Sabariens devinrent définitivement Kalandoriennes. Flavius Aetius commence d’ailleurs à recruter des auxiliaires et à entraîner des légionnaires parmi les Aradiens de ces régions.

Parallèlement à la murder, certains joueurs non présents ont rendu un rapport mensuel.

Jeu virtuel : juillet 424 à septembre 424

1) La chef de la guilde de Sainte Flore fait des affaires
Il semblerait que la guilde de marchands de Sainte Flore ait décidé de venir en aide aux Zlatvs. C’est ainsi qu’un premier petit convoi de nourriture est parvenu à Zlatva, enrichissant Rennala, la dirigeante de la guilde.

2) Les explorateurs Varaks de la guilde tentent de prendre contact avec un royaume Varak pour leurs affaires.
Le voyage fut coûteux et périlleux mais en valait-il la peine, sûrement vu le sourire affiché d’Advir, à moins que ce ne soit du à la grossesse de sa femme restée dans leur masure à Arkyon?


Le prochain gros événement Aube sera le Gn « Les ruines de Kéléna » du 7 au 9 septembre. Il regroupe des intrigues politiques, militaires, commerciales et politiques. Venez nombreux !
D’autre part, l’été est l’occasion de se retrouver et samedi dernier a eu lieu un grand atelier de bricolage de flèches chez notre ami Protheus. Je tiens à remercier les joueurs qui sont venus aidé (Seb c’est bien, Isa et Claire), ils ont gagné chacun 2 points de prestige.
Pour continuer sur l’été, je suis sûr que vous débordez d’inspiration pour organiser des soirées pour faire avancer le jeu. Voici le mode opératoire :
• Déterminer le lieu et le contexte en jeu et en parler à l’orga pour validation.
• Déterminer les personnages présents et voir si des PNJ doivent compléter.
• Fixer un lieu, une date et prévoir la bouffe en prévoyant également une PAF.
• Jouer cette soirée grâce aux objectifs fixés par les organisateurs.
• Faire un compte rendu d’organisateur sur ce qui s’est passé dans la soirée pour faire avancer le monde (même si certainement, je serai présent).

Enfin, pour les plus bœufs d’entre vous (et il y en a), de nombreux conflits ont éclaté dans le monde de Aube et il serait bien de les résoudre au cours de bataille en Gn. Il faudrait ainsi un volontaire pour organiser et coordonner une après midi de bataille fin juillet ou début août pour résoudre de multiples combats. Il faut ainsi :
• Déterminer un lieu et une date et faire la liste des joueurs présents (soldats de base et persos impliqués)
• Voir avec l’orga les différentes batailles à représenter.
• Prévoir de la boisson et donc une PAF
• Jouer les batailles avec différends scénarii éventuels (à faire valider par l’orga)
• Faire un compte-rendu (mais là, c’est sûr, je serai présent, j’ai des flèches à tester !!!).

J’espère sincèrement que nous pourrons au moins faire une sortie de bataille cet été. D’autre part, n’oubliez pas vos rapports mensuels si vous le désirez.
Merci encore à tous et à très bientôt j’espère !

Erdraug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdraug
Prez
avatar

Nombre de messages : 1605

Personnage à Aube
Nom: Maxime
Rôle: Un peu de tout
Délégation: Orga - Créateur du monde

MessageSujet: Octobre à décembre 424 Jeu virtuel et résolution de bataille   Lun 08 Oct 2007, 16:42

Octobre à décembre 424
Jeu virtuel et résolution de bataille



Le trimestre a été bien chargé, que ce soit au niveau des intrigues ou de l’enrichissement personnels (bien évidement non exposées ici) ou encore de la géopolitique et des conflits armés (avec la résolution de bataille de la semaine dernière.

Voici résumés les événements dans le monde de Aube.





1. Edrulie

Le Roi Bel II commence les fortifications de sa ville et organise la dualiade contre Arkyon. Une missive est parvenue au Sénat et à la Papauté et il paraîtrait même qu’il va se déplacer en personne dans la République.

Au nord, le Drake Rejlord Kyriel a mené ses troupes contre les Rorims avec finesse et doigté, lui permettant d’acquérir 2 domaines dans le Néméton, repoussant la frontière édrule de 15 lieues au nord.

La forteresse Zlatvo-mantis de Kéléna continue de repousser les assauts des avelars du clan Daxes mais la difficulté devient de plus en plus ardue.



2. Les Avelars du clan Rorim sur le pied de guerre

Kira des Rorims avait envoyé des troupes pour contrer les Rejlords au sud du Néméton. Ces troupes ont été défaites par les Rejlords.

Parallèlement à ça, suite à l’entrevue entre Kira et Flavius Aetius, la khan a mobilisé 500 de ses cavaliers et 100 miliciens aradiens pour les mener à la frontière nord-ouest avec le Patriciat de Kalandor. Des escarmouches entre les miliciens et les auxiliaires d’Aetius ont éclaté et les auxiliaires ont réussi à mettre la pression sur les troupes Rorims. Kira ne pourra pas envahir le Patriciat tant qu’elle n’aura pas réglé les problèmes sur ses arrières.



3. La guilde de Sainte Flore envoie de plus en plus de caravanes

La marchande Rennala a réussi à faire parvenir un convoi à Zlatva et un autre en Sabarie, apportant de la nourriture à ces deux peuples qui en ont bien besoin.



4. Echanges diplomatiques entre le Patrice de Kalandor et les Patriarches Sabariens

De longues tractations se sont déroulées afin de déterminer en quelle mesure la défaite militaire sabarienne va leur nuire. Nul ne sait ce qu’il s’est passé lors de ces transactions mais en voici els conséquences :

Ø Flavius Aetius, en tant que Tribun de Kalandor et représentant de la République sur ces terres, reconnaît officiellement la souveraineté de l’état sabarien et son indépendance de la province d’Arada.

Une motion est de plus proposée au Sénat afin qu’il reconnaisse également la Sabarie au nom de toute la République.

Les frontières de cet état ont été définies avec le Patrice et les Patriarches sabariens (cf carte).

Ø En tant qu’état souverain, la Sabarie aura un ambassadeur permanent à Kalandor, tout comme Kalandor aura un ambassadeur permanent à Sainte Rita, actuelle capitale de Sabarie.

Outre les affaires diplomatiques courantes, les deux ambassadeurs seront chargés de favoriser le commerce entre Arada et notamment le Patriciat de Kalandor et la Sabarie afin d’endiguer la famine qui sévit sur le territoire sabarien. Des aides aux marchands pourront être allouées (escorte de convois par la légion, exonération de taxes, etc…).

Ø En tribut de leur défaite, les Sabariens fournissent à la légion de Kalandor 600 guerriers qui seront rattachés à la légion en tant qu’auxiliaires sabariens au sein de la XIème cohorte. Ils sont considérés comme incorporés à la légion et devront en suivre les règles. Ils auront en contrepartie le gîte, le couvert, l’équipement et la solde du légionnaire de 10 as par cycle.

Le commandement et l’entraînement seront entièrement assurés par des officiers kalandoriens.

En tant que soldats de Kalandor, ces auxiliaires pourraient être amenés sur des zones de conflits sans l’aval de la Sabarie. Cette dernière est donc dégagée de toute implication diplomatique conséquente à la présence de ces auxiliaires lors d’un conflit.

En tout point les membres de la XIème cohorte sont ainsi considérés comme Kalandoriens.





Résolution de bataille



Grâce à la stratégie discrète du Drake Kyriel pendant les 2 cycles précédant la bataille, les Rejlords ont pu attaquer à l'aube les Rorims à peine réveillés.

En pratique: 5 Rorims en armure de cuir ou à poil dont un archer étaient autour d'un camp dans la forêt. Les Rejlords attaquaient quand ils voulaient et par la voie qu'ils voulaient en se séparant ou non. Les rejlords étaient en infériorité numérique mais avaient l'avantage de la tactique et de la grosse armure qui tache!

Les Rejlords ont réussi à surprendre les avelars qui ont tenté de se regrouper avec leurs potes. Même si l'infériorité numérique se faisait de plus en plus pressente, le Drake a tout de même ordonné la charge.

En pratique, 3 batailles rangées sur une pelouse.
La première à 4 contre 4, un archer chez les Rorims
La deuxième à 3 contre 5, un archer chez les Rorims
La troisième à 3 contre 5, deux archers chez les Rorims

Encore une fois, la suprématie de la légendaire garde Rejlord a été affirmée!!!

Plutot la mort que la souillure!!!

Le soir même, nous avons eu à gérer la mission d'un éclaireur Kalandorien en territoire Daxes (vous savez les avelars chez qui on va en septembre?). Damien s'est planqué dans la forêt, les avelars se sont mis à patrouiller et Damien devait sortir de la forêt en vie.

Le scénario a duré une bonne heure, Damien faisant le virtuose dans les ronces (en jupette et tongue, ça c'est un vrai légionnaire) mais nous avons finalement réussi à l'arrêter (il a tout de même tué deux avelars).
Chapeau Damien!!!

Enfin, le dimanche a été le théâtre d'affrontements entre la milice aradienne de Kira et les auxiliaires de Flavius Aetius à la frontière. Je laisse à Thibault le soin d'expliquer les scénarii qu'il a mis au point quand il reviendra d'Allemagne.




Quoiqu'il en soit, les auxiliaires Damien et Gerwald ont tout déchiré!

En gros, mauvaise journée pour les Rorims!





Le prochain gros événement Aube sera le Gn « Les ruines de Kéléna » du 7 au 9 septembre. Il regroupe des intrigues politiques, militaires, commerciales et politiques. Venez nombreux !

D’autre part, une soirée avelarde et une soirée vodane auront lieu en Picardie le samedi 18 août au soir et il faudrait que tous les joueurs intéressés se manifestent très rapidement (un post va être créé sur le forum).

Le 19, il y aura une grosse résolution de bataille au domaine de Lassy, toujours en Picardie. Il reste à déterminer quelle bataille on résoudra mais je suis sûr que vous regorgez d’idées.



Concernant la résolution de bataille du week-end dernier, les joueurs qui sont venus ont chacun gagné 1 point de prestige. Seb en gagne 3 de plus pour la gestion des photos (même s’il faudrait qu’il voit avec Jef qui a une autre idée) et Elody et Anne-Gaële gagnent 1 point de plus chacune pour les médaillons et sceaux serkis qu’elles ont fait.

Merci à tous.


Est-ce bien l'erreur qui est humaine ou l'humain qui est une erreur?

La Marche, c'est fun!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Année 424 : Le péril avelar et Ce sera qui-qu’en-grogne   

Revenir en haut Aller en bas
 

Année 424 : Le péril avelar et Ce sera qui-qu’en-grogne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Association Aube :: Le Monde de Aube :: L'évolution du monde -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Jeux médiévaux