Partagez  | 
 

 Année 426 : Bienvenue à Baothle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Jef
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 284

Personnage à Aube
Nom: Zvarono
Rôle: Protecteur
Délégation: Zlatv

MessageSujet: Année 426 : Bienvenue à Baothle   Mer 20 Fév 2008, 12:27

Février à avril 426
Jeu virtuel


Après la proclamation de la Dualiade, les événements se sont enchaînés et les conflits ouverts ont germés un peu partout dans le monde. Au milieu de cette tourmente, il est bien dur pour les populations de savoir vers qui se tourner !

1. La Dualiade tient bon
    La Dualiade menée par les Eclairés sabariens a réussi à maintenir sa tête de pont dans le Néméton malgré le retrait des troupes régulières sabariennes du général Geier, nécessaires à la défense de la Sabarie contre les Zabgards.
    Les dualiés ont du affronter les clans combinés des Ales et des Rorims alors qu’ils pensaient que ces derniers seraient encore majoritairement occupés par les Edrules au sud.
    Malgré tout, la tête de pont tient bon et il suffirait d’un rien pour que les Eclairés puissent encore avancer vers Arkyon.

2. Les Edrules du Néméton consolident leurs positions
    Après avoir agrandi le dernier trimestre le territoire que certains commencent à appeler la marche du Néméton, les Edrules et Aradiens du Néméton consolident leurs positions. En effet, avec la politique de la terre brûlée une nouvelle fois appliquée par Kira, il est nécessaire de nourrir les familles dans le besoin.
    Parallèlement à ça, les entraînements se font de plus en plus durs et après un an de dure labeur, les aradiens recrutés par Kyriel en tant qu’éclaireurs et archers forment maintenant de véritables unités de guerriers, une première en Arada !

3. La guerre Zabgards-Sabariens fait toujours rage
    La tribu de l’ours des Zabgards intensifient ses raids en Sabarie, aidée par les mercenaires de la tribu du renard avec quelques succès dans des pillages.
    Néanmoins, les Zabgards n’arrivent à obtenir aucune victoire conséquente en raison de l’efficacité et du dévouement du général Geier et de ses troupes.
    Celui-ci a décidé d’arrêter de mutiler les prisonniers afin de calmer la haine entre les deux peuples. A la place, il les nourrit correctement et les fait travailler dans les champs, les mines ou les carrières sous la surveillance de contremaitres. Il juge qu’un homme doit gagner sa pitance et par ce fait, s’intègre à la société.

4. Le comte Carlin repousse avec difficulté les Avelars
    L’arrivée de l’armée du comte Carlin dans la baronnie Mantis a largement fait diminuer les pillages des clans Daxes et Ictes. Néanmoins, le comte n’a pas réussi à obliger les Avelars à la bataille et ils ont reculé jusqu’à retraverser la rivière Dorée en harcelant l’armée du comte et en lui infligeant de terribles pertes.
    Le comte commence les travaux de fortification de la rive ouest de la rivière mais ces travaux sont sans cesse interrompus par les raids Avelars !


Conclusion :
Ce trimestre est assez tranquille d’un point de vue militaire tandis que les intrigues se nouent et se dénouent. Certains en profitent pour préparer leur gn de mars, à vous de faire de même !!!


Merci encore à tous et à très bientôt j’espère !
Maxime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dha-ulgu.com/
Jef
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 284

Personnage à Aube
Nom: Zvarono
Rôle: Protecteur
Délégation: Zlatv

MessageSujet: Mai à juillet 426 : Jeu virtuel   Ven 13 Juin 2008, 15:20

Mai à juillet 426
Jeu virtuel


Ce trimestre voit progresser lentement les conflits pendant que les intrigues se nouent et se dénouent.

1. La Dualiade tient bon
    Les Avelars des clans Ales et Rorims opposent une farouche détermination aux dualiés suivant les Eclairés sabariens. La Dualiade n’arrive pas ainsi à gagner du terrain sans compromettre ses lignes d’approvisionnement.

2. Kyriel lance une offensive
    Kyriel, Classivi et les lieutenants du Drake ont mis au point une stratégie afin de prendre aux Avelars le contrôle de la passe de Dagaron et celui de la forêt de Joria. Les Avelars occupés par la Dualiade n’ont pu opposer de résistance devant la fureur des guerriers-dragons et ont cédé le terrain.
    Cette bataille est le premier engagement des troupes aradiennes de Kyriel depuis qu’il les a recrutée (il y a plus d’un an) et vu leur comportement, on peut dire que ce sont maintenant de vrais soldats.
    Les terres Rejlords dans le Néméton sont maintenant suffisamment grandes pour former une région nommée « la Marche du Néméton »

3. Les troupes du comte Carlin toujours aux prises avec les Avelars
    Les escarmouches font rage sur la frontière Mantis sans qu’aucune armée n’arrive à prendre l’ascendant sur une autre. Les Edrules cherchent la bataille rangée sans l’obtenir mais protègent suffisamment leurs lignes d’approvisionnement pour ne pas être pris de cour par les Avelars. La guerre semble incessante mais cela a au moins le mérite de faire souffler les Zlatvs qui subissent du coup moins d’attaques des Avelars.

4. 4. Le roi Bel II apporte du soutien à ses vassaux en guerre
    Comme le Drake Kyriel a pris à sa charge l’entretien de la Garde Rejlord, le roi Bel II a décidé de transformer la Belle taxe en impôt de guerre plutôt qu’uniquement pour entretenir la garde. Le roi peut ainsi allouer des fonds pour la défense du pays à ses vassaux méritants. Il a ainsi envoyé un bailli à Carlin et à Kyriel avec une somme conséquente pour les aider dans leur tache.
    A l’annonce de l’envoi d’argent au comte Carlin, le peuple de Bellures a semblé interloqué mais il a été très content à l’annonce de l’envoi de soutien à Kyriel.
    En effet, le peuple (nouveaux ou anciens édrules) avait très mal vécu le fait que Kyriel ai du faire la guerre sans aucun soutien royal. Il espère que ce premier geste sera les prémices du retour du Drake aux côtés de Bel II et attend avec impatience la réponse de Kyriel.


Conclusion :
Le roi Bel II revient dans la vie politique en aidant (enfin) ses vassaux. Espérons qu’il s’est rendu compte de la brutalité de ses gestes politiques et qu’il agira plus en douceur… En tout cas, tous ses proches semble dire qu’il semble plus posé et moins impétueux (surement grâce à ce fameux pèlerinage à la chapelle de Saint Jold).


Merci encore à tous et à très bientôt j’espère !
Maxime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dha-ulgu.com/
Jef
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 284

Personnage à Aube
Nom: Zvarono
Rôle: Protecteur
Délégation: Zlatv

MessageSujet: Août 426: Bienvenue à Baothle   Ven 13 Juin 2008, 15:33

Août 426
Bienvenue à Baothle


L’ambassade à Baothle proclamée par le Patrice de Kalandor se terminait à la fin de ce mois et les négociations eurent de nombreuses conséquences. Pendant ce temps là, en Edrulie, les différents seigneurs tentent de survivre ou de rendre heureux leur peuple...

I. Bienvenue à Baothle

    Commençons par le débriefing de ce merveilleux Gn, merci encore à vous tous.

    A.Mais que s’était-il réellement passé ?

      Cette partie est totalement hors-jeu et je n’explique les mystères de Baothle que pour donner aux joueurs (et non aux personnages) la solution du problème sur lequel ils étaient sensés plancher. Accessoirement, ça me fait plaisir de montrer qu’on avait bien ficelé notre scénario, vous allez comprendre pourquoi...

      1.La disparition des détachements
        Je vais passer les motivations des chefs des trois détachements à les envoyer à Baothle afin d’éviter de dire des bêtises pouvant embarrasser éventuellement le jeu des joueurs. Par contre, alors qu’une bataille s’annonçait entre les trois détachements pour le contrôle de Baothle, voilà ce qui s’est passé :
        La fontaine a commencé à émettre cette fumée que vous connaissez tous et des guerriers ont commencé à tomber, paralysés puis à mourir violemment vu que personne n’osait approcher pour les secourir. Alors que la bataille était stoppée, un petit homme à la veste rouge est alors apparu en contre-haut du village pour proclamer l’endroit maudit ainsi que tous les guerriers présents.
        A force de parlotte, en expliquant qu’il fallait se tenir loin de la fontaine lorsque la « malédiction voulait tuer » et grâce à la crédulité des guerriers, traumatisés par les morts inexpliquées de leurs camarades (et donc cherchant une réponse à leurs questions), celui qui s’est fait appelé le « prophète » a réussi à faire déserter les trois détachements qui sont allés vivre dans les bois pour interdire l’accès au village « maudit », les villageois n’ont pas tardé à suivre quand ils ont vu les dégâts que provoquaient la fontaine. A part quelques irréductibles visiblement résistants au mal (enfin pas leur cerveau…), tout le monde quitta le village pour aller rejoindre les déserteurs.
        Pour l’histoire, le prophète n’a utilisé que la crédulité des gens et un certain savoir scientifique lui permettant de prévoir les effets de la fontaine et quand elle émettrait de la fumée pour convaincre tout ce beau monde de protéger Baothle. Pendant ce temps là, il était tranquille pour mettre la main sur quelque chose qu’il désirait plus que tout.

        Il est bien évident que quand les joueurs sont arrivés, cela n’a pas plu à tous ces déserteurs ni au « prophète » (qui s’est d’ailleurs volatilisé lors de sa dernière tentative de repousser les gêneurs hors de Baothle…).

      2.Le mystère de la fontaine
        Beaucoup d’entre vous ont pensé à du fantastique, des rituels dualiens ou païens pour bénir la fontaine, à des boules bleues nocturnes guidant les élus vers la salvation ou encore à la colère des dieux agissant à travers la fontaine etc… mais en fait, tout était naturel et certains traiteurs d’eau présents parmi vous auraient bien fait de ne pas sécher les cours de traitement des odeurs…

        Attention, ça devient technique :

        En effet, entre la source du ruisseau sortant de la fontaine et la fontaine, une poche de gaz H2S s’était formée grâce à des bactéries sulfatoréductrices en milieu anoxie (odeur d’œufs pourris). De temps en temps, lorsqu’il y avait une élévation de débit (donc visible à la source), l’eau passait par cette poche qui était menée en partie jusqu’à la fontaine où le gaz toxique s’échappait.
        Le H2S est un gaz ultra toxique qui peut tuer sur le coup à haute concentration ou encore paralyser à plus faibles concentrations. Ceci explique les dégâts aux jambes qu’ont pris les joueurs trop proches de la fontaine lorsqu’elle fumait. Si personne n’était venu les chercher, cela aurait pu entrainer la mort.

        Pour soigner la fontaine, il existe dans la nature différentes façons que je ne détaillerai pas (comme fournir des nutriments azotés aux bactéries en par exemple pissant dans la source, rendant la fontaine non potable et tournant au ridicule les joueurs…). Ici, un scientifique s’était penché sur la question et avait concocté une « potion » (comprendre une solution chimique) pour résoudre le problème et c’est ce qu’ont injecté les joueurs à la fin du jeu, tout bêtement, sans pétards ni farandoles !

        Voilà, tout ça pour dire que le moindre phénomène incompris passe souvent pour du fantastique, même de nos jours… Le monde de Aube ne fait pas exception!

    B.Les conséquences diplomatiques

      Voici ensuite les conséquences diplomatiques majeures du Gn :

      1.Fédération de la Sabarie et du territoire Zabgard à la République vodane directement
        Suite aux âpres négociations visant à limiter le conflit entre la Sabarie alors indépendante et le peuple Zabgard, ces deux peuples voulaient visiblement trouver une solution. Lorsque le sénateur Publius Gracius Scaurus leur a proposé de se fédérer directement à Voda au lieu d’être les serviteurs du conseil des tribuns d’Arada, les deux peuples n’ont pas hésité, préférant la protection de directe de Voda à celle de Kalandor.
        Après négociations avec Aetius, Gracius a fait rendre les 2/3 des terres de la tribu du Renard à Hartmann et a installé deux cohortes de la garde prétorienne dans la région de Baothle afin de créer une zone tampon et de pouvoir aller aider les Sabariens dans leur sainte Dualiade.
        Les troupes sont arrivées par navires à l’embouchure du Paragoh où le chantier de construction du port de Scaurusio a commencé. Ce port vodan géré par la République en territoire Zabgard permettra à la flotte vodane de sécuriser les côtes zabgardes face aux pillards Varaks et faisait partie du contrat de fédération.
        En tant que peuple fédéré, chaque foyer doit s’acquitter d’un impôt annuel de 15 as pour les Aradiens et 10 as pour les Zabgards ou les Sabariens afin de permettre à la République de protéger ces deux contrées et d’y apporter les commodités et la modernité tels que l’eau courante ou le chauffage par le plancher (règles d’imposition prochainement disponibles). Ces impôts sont moins élevés que ceux payés du temps de la fédération au conseil des tribuns d’Arada (20 as pour tous les foyers Aradiens, Zabgards ou Sabariens).
        Le Sénat a également commencé à négocier l’achat et le transport de convois de pains jusqu’à Baothle grâce à une partie de ces impôts afin de pouvoir aider à nourrir les peuples Zabgards et Sabariens. Des ingénieurs ont été appelés de Voda pour voir la faisabilité de voies vodanes pour aider les troupes des peuples fédérés à se déplacer.

        En réaction à ceci, le Patrice de Kalandor a débuté la construction d’un mur sur la frontière est du territoire de Kalandor, ayant peur du peu de fiabilité des Zabgards et Sabariens en cas d’invasion massive des Avelars.

      2.Les Avelars se séparent mais poursuivent leurs offensives
        Suite au refus de Loghi le pleutre du clan Rorim, régent du clan Daxes ; d’affronter en duel Falcor du Klan Douar des Kelts, le Mastre Relnak refuse de continuer à être dirigé par un tel homme. Rassemblant son clan, il renvoya Loghi sur ses terres et pris la direction du clan en attendant de trouver un véritable Khan. On dit qu’il fit appel au conseil des shamans pour l’aider et qu’il a de grands projets pour son peuple. L’apprenti shaman Rorim Testral a également décidé de rejoindre les Daxes où il est devenu guérisseur en remerciement des services rendus.

        Mais tout cela n’empêche pas le peuple Avelar de poursuivre ses raids, que ce soit dans le Néméton ou dans la baronnie Mantis. Les Avelars semblent déterminés à restaurer leur légende de terreur et les événements de Baothle ne sont finalement que le début d’une nouvelle ère !

        De plus, les Daxes qui avaient pris des esclaves lors d’un raid en Keltie, on décidé de les rendre à la frontière de leur pays. Ils conservent bien évidemment les esclaves capturés lors de raid aux alentours de Zlatva et les quelques esclaves édrules pris dans la baronnie Mantis.

      3.Le baron Morle demande réparation
        Les accusations qui pesaient sur le baron Morle dont on avait trouvé son étendard à Baothle ont été levée au cours de l’ambassade. Offusqué, le baron a quitté les lieux en remettant à chaque ambassadeur présent une lettre demandant réparation pour l’insulte à son honneur causée par cette accusation. Vu le caractère légendaire du vieux baron, il y a fort à parier que les ambassadeurs ont tout intérêt à y répondre.

        La tribu du Loup zabgarde semble toujours vouloir avoir une preuve tangible de l’innocence du baron. La notion de famille est essentielle pour cette tribu et perdre des Zabgards comme cela leur est intolérable. Ils attendront donc avant de répondre que le tribun leur apporte des preuves.

        Outre cette demande, le baron a annoncé conjointement avec le Patrice Flavius Aetius que le fils de son meilleur ami Edwel se mariera prochainement avec la fille du Patrice en signe de rapprochement entre ces deux nations. Le lieu du mariage n’a pas encore été décidé mais la générale en chef Zlatv Itzel, mère de la future mariée a déjà annoncé sa venue accompagnée d’une prêtresse et de son protecteur.

      4.Coup dur pour la rébellion aradien
        Le fondateur de la rébellion, Sinorus, a été capturé par les Avelars du clan Daxe qui l’ont réduit en esclavage. Le chef historique de cette faction extrémiste ayant disparu, quelqu’un reprendra-t-il le flambeau ?

      5.Zlatva se redressera-t-elle ?
        La générale en chef Itzel a fait jouer ses relations avec le Patrice de Kalandor pour que celui-ci lui envoie une cohorte par voie maritime. Malgré la rencontre d’une flotte Varak, la cohorte est arrivée intacte, prouvant la suprématie de la flotte vodane sur les mers.
        Le baron Morle a également garanti qu’il assurerait les arrières des Zlatvs et que sa frontière serait sûre pour ces derniers.
        De belles perspectives d’avenir mais encore tellement à faire...

      6.Les Alquides arment leurs navires
        Afin de lutter contre la piraterie Varak, le prince-marchand Elenos Kibris a décidé d’équiper les navires qu’il affrète de balistes vodane. Espérons que cette mesure coûteuse aura des résultats.

      7.Les Kelts démentent toute alliance
        Les Kelts du Klan Douar ont démenti leur alliance avec les Avelars des clans Daxe et Rorim, leur représentant Falcor allant jusqu’à provoquer en duel Loghi le pleutre qui l’a refusé.
        Nul ne sait ce qu’il s’est exactement passé chez les Kelts mais il semblerait qu’ils veuillent durcir leur politique vis-à-vis des Avelars, la tête du fils adoptif de Loghi élevé en Keltie ayant été lancée aux pieds de Loghi par la Kelte Oana au moment de la provocation en duel.

      8.La Dualiade repart de plus belle
        Suite à la fédération à Voda et donc la paix avec les Zabgards, les Dualiés peuvent assigner tous leurs efforts à vaincre les Avelars et s’y emploient à merveille. Les renforts de la garde prétorienne sont de plus sur le chemin et l’armée régulière sabarienne est bien plus disponible pour assurer leurs arrières, sécurisant leurs lignes d’approvisionnement.
        De plus Théodulfe a quitté son poste de Patriarche de Sabarie pour se consacrer entièrement à sa mission sacrée, devenant Grand Ordonnateur des Eclairés et Guide de la Seconde Dualiade.


II. Jeu mensuel d’août 426
    Parallèlement à tous ces événements, l’Edrulie continue ses guerres avec le Comte Carlin qui œuvre contre les Avelars à l’est et le Drake Kyriel qui poursuit sa tentative de pacification de la Marche du Néméton.
    Ce dernier, après la victoire retentissante du mois dernier, a décidé de démarrer la construction d’une tour en pierre au sein de l’ancien fort kalandorien dont il a pris possession. Cette tour de Fenela sera dotée d’un feu d’alarme portant jusqu’à la passe de Dagaron. La tour étant située en plaine, il sera aisé de repérer les éventuels agresseurs venant de l’est.

    Toujours dans la Marche du Néméton, Classivi, Drake Serki poursuit la construction de l’académie militaire Serki où pourront se retrouver tous les plus grandes théoriciennes en tactique, stratégie, poliorcétique, castelologie. Des ateliers de machines de guerre et une grande bibliothèque stratégiques sont prévus. A terme, cette académie permettra à l’ordre d’appuyer tout seigneur partant en guerre grâce à ses conseillères.

    Le roi Bel II poursuit également sa politique d’aide à ses vassaux en envoyant de nouveau via son bailli l’argent de la Belle Taxe à Celeb pour aider à la construction de la tour.
    A côté de cela, le Roi a commencé la construction du Haras royal de Bellures et a envoyé aux quatre coins du pays des experts en hypologie afin de trouver les meilleurs chevaux édrules et de les élever afin de monter à la perfection ses troupes. Cette initiative est une première dans le monde, espérons que ses conséquences servent l’Edrulie.


Conclusion :
Un mois bien agité et un Gn avec de nombreuses conséquences. Merci à vous tous pour votre participation et votre implication. De nombreux événements se préparent dans le monde de Aube et entre ces derniers et le jeu mensuel, j’espère avoir très bientôt de vos nouvelles.


L’équipe d’orga et Maxime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dha-ulgu.com/
Jef
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 284

Personnage à Aube
Nom: Zvarono
Rôle: Protecteur
Délégation: Zlatv

MessageSujet: Septembre à novembre 426 : Jeu virtuel   Ven 13 Juin 2008, 15:57

Septembre à novembre 426
Jeu virtuel


Les conséquences des événements de Baothle retentissent un peu partout dans le monde, changeant la face géopolitique de plusieurs régions.

I. L’Est d’Arada changé
    Suite aux négociations du sénateur Publius Gracius Scaurus avec les Zabgards, les Sabariens et le Patrice de Kalandor, toute la géopolitique de l’est d’Arada se retrouve bouleversée dans une optique de paix, de sécurité et de prospérité pour les peuples fédérés.

    A. Baothle : oppidum prétorien
      Le Patriciat de Kalandor a concédé à Voda le village de Baothle et ses alentours afin que Gracius puisse y installer une zone tampon entre Zabgards, Sabariens et Kalandoriens. Une cohorte de la Garde Prétorienne est arrivée et a commencé les travaux de fortification de leur camp et de construction d’entrepôts.
      En effet, la première action du Sénat par l’intermédiaire de Gracius a été d’organiser l’approvisionnement des peuples fédérés en pain. Le prince-marchand Alquide Elenos Kibris aidé du capitaine Yargos se charge en effet d’apporter à Baothle 500 lots de pains par trimestre (de quoi nourrir 10 000 personnes pendant 1 cycle) sous protection de la Garde Prétorienne. Le Sénat montre ainsi que les impôts des peuples fédérés directement à Voda servent efficacement à leur bien-être vu que ce pain est offert aux Zabgards et Sabariens qui peuvent venir le retirer à Baothle (réparti de manière équitable).
      C’est ainsi que Vodans, Zabgards et Sabariens se côtoient à Baothle sans trop de heurts (du moins canalisés par les légionnaires), prouvant au monde que la République a encore un sens.

    B. Changements sur les terres Zabgards
      La tribu du Renard a récupéré la majeur partie de ses terres, Aetius se retirant après d’âpres négociations avec Gracius. Hartmann a immédiatement réinvesti ses terres afin que son peuple puisse vivre enfin en paix.
      La tribu du Loup au nord était soumise à d’incessants pillages de la part des Varaks. Comme promis, une flotte vodane est venu jusque là et y a affronté dans une bataille épique une flotte Varak. Malgré quelques pertes, les Vodans ont pu faire fuir les Varaks et débarquer leurs troupes et leurs ingénieurs afin de fonder comme prévu un port militaire vodan au nord des terres Zabgards. Le port de Scaurusio est ainsi en pleine effervescence. Il permet notamment à la flotte de faire de nombreuses patrouilles protégeant la côte jusqu’à St Jold même si les Varaks arrivent toujours à passer et occasionnent toujours des dégâts (bien moins considérables tout de même).

    C. Crise politique sabarienne
      Avec les récents changements de Patriarche et de Général et le fait que les nouveaux aient été choisis parmi d’illustres inconnus, une certaine incertitude politique s’est installée sur les terres sabariennes. Depuis la fédération à Voda, la Sabarie libre n’existe plus (on parle des terres sabariennes du Lomerus) et le peuple commence à se poser des questions sur ses dirigeants et leurs capacités à prendre les bonnes décisions.

    D. Démarrage du chantier du mur de Flavius
      Le Patrice de Kalandor a démarré le chantier de construction d’un mur fortifié à l’est du Karladrus afin de protéger Arada d’éventuelles prochaines invasions. Le chantier a commencé à la frontière est avec les Zabgards de la tribu du Renard.

II. Les terres Daxes : terres de changements
    A. Le Mastre Relnak fait appel au grand shaman
      La grave crise politique chez les Daxes suite à la mort de leur Khan et de leur Shaman a occasionné leur rattachement au clan Rorim. Néanmoins, le Mastre Relnak a décidé, suite aux agissements des Rorims à Baothle que son clan devait prendre son destin en main et a demandé au Grand Shaman du clan Vian de le conseiller.
      Devant les menaces qui pèsent sur les Daxes, Relnak a en effet décidé de fonder un village fortifié où les nomades pourraient chercher secours en cas d’attaque. Il souhaite bâtir ce village sur un lieu saint consacré par la construction d’un autel des Vents, d’où le besoin de conseil du Grand Shaman.
      Ce dernier a affirmé que le peuple Daxe devait trouver rapidement ses nouveaux dirigeants mais que le Mastre Relnak dirigeait effectivement le clan en attendant.

    B. Les Zlatvs lancent une offensive d’envergure
      Grâce à l’appui d’une cohorte de Kalandor et de cavaliers Valanks, la générale en chef Zlatv Itzel a lancé une offensive vers l’Est afin de repousser les Avelars des clans Ictes et Daxes et pouvoir regagner de l’espace vital. Les combats font actuellement rage et la défense des Avelars est rude même si les Zlatvs et leurs alliés parviennent à progresser.

III. Conclusion
    Les conséquences du dernier Gn battent leur plein tandis que tout le monde tente de mettre son grain de sel. La nouvelle configuration géopolitique change de plus pas mal de choses et il est fort à parier que les joueurs vont pouvoir s’en donner à cœur joie.


J’espère à très bientôt

L’équipe d’orga et Maxime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dha-ulgu.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Année 426 : Bienvenue à Baothle   

Revenir en haut Aller en bas
 

Année 426 : Bienvenue à Baothle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Association Aube :: Le Monde de Aube :: L'évolution du monde -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit