Partagez  | 
 

 Année 428 : Jeu virtuel et soirées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Jib
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 535

Personnage à Aube
Nom: Florius Ier
Rôle: Pape
Délégation: Dualité

MessageSujet: Année 428 : Jeu virtuel et soirées   Mar 09 Déc 2008, 19:06

Décembre 427 à Février 428
Jeu virtuel


L’hiver est traditionnellement une période plus légère en conflits armés et l’hiver 427 ne fait pas exception.


I. Kalandor panse ses plaies
    Suite à la défaite du trimestre dernier, le Patriciat de Kalandor s’est regroupé dans son oppidum afin de sûrement préparer une contre-offensive.
    La période d’élection d’un tiers du Sénat approche (novembre 2008) et Aetius va surement tenter quelque chose pour faire remonter sa côte.


II. Le Néméton en proie aux flammes
    Le clan Ales, fidèle à sa réputation, se livre à un pillage systématique de la partie du Néméton que les clans Rorims et Ales viennent de conquérir au détriment de Kalandor. Cette zone avait déjà été victime de leur politique de la terre brulée il y a quelques années et les populations souffrent beaucoup de la guerre.

    Le clan Rorim quant à lui semble heureux de renouer avec les anciennes traditions et de voir nombre d’Aradiens quitter leur nouveau domaine.


III. La Marche du Néméton au secours des Aradiens
    Le baron Kyriel de la Marche à la vue des réfugiés Aradiens se jetant sur les routes pour rejoindre la sécurité de la Marche, a décidé de mener une mission de secours dans la partie dévastée du Néméton.

    A la tête de sa fameuse Garde Rejlord, il a pu rapatrier environ 3 000 Aradiens en toute sécurité dans la Marche sans que les Avelars n’osent les inquiéter.


IV. Conclusion
    Le Néméton est encore la proie aux flammes et aux luttes de pouvoirs entre Kalandor, la Marche et les Avelars. Il reste de nombreuses questions en suspend : les Avelars poursuivront-ils vers l’Ouest ou se retourneront-ils contre la Marche ou la Sabarie, Aetius fera-t-il une démonstration de son génie militaire, Kyriel poursuivra-t-il sa volonté de protéger le peuple, la Dualiade aura-t-elle enfin un impact sur la région ? Nul ne sait qui fera le prochain mouvement !


Dernière édition par Jib le Sam 21 Jan 2012, 23:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malakaa.fr
Jib
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 535

Personnage à Aube
Nom: Florius Ier
Rôle: Pape
Délégation: Dualité

MessageSujet: Mars à Mai 428 - Jeu virtuel   Mar 09 Déc 2008, 19:09

Mars à Mai 428
Jeu virtuel


L’hiver est traditionnellement une période plus légère en conflits armés et l’hiver 427 ne fait pas exception.

I. Débarquement de la Garde Prétorienne
    Le préfet de la Garde Prétorienne Caius Decimo a décidé de frapper un grand coup ! Las de l’inaction de Voda et grâce à la défaite de Kalandor contre les Avelars, Decimo a pu convaincre le Sénat de porter le combat au sein même des territoires occupés par les fils du Vent.

    C’est ainsi que la Prima Legio embarqua à Voda pour attaquer non loin de Gejenna et ce malgré les tempêtes et les risques de piraterie kelte ou varak.
    Une fois débarquée, il ne fallut pas longtemps au Mastre Relnak des Daxes pour détecter la Garde prétorienne et envoyer sur elle ses forces.
    La bataille fut âpre et délicate, les Avelars contrôlant le terrain grâce à la rapidité de leurs montures. Mais les légionnaires ne cédèrent pas et infligèrent de nombreuses pertes au clan Daxe, le forçant à céder le terrain à la tombée de la nuit et acquérant même une relique avelarde perdue.

    Voda possède donc à présent une zone d’influence sur la côté entre la forêt kelte et l’ancienne forteresse de Kéléna. Decimo a ordonné d’y construire un oppidum et la légion a de nouveau montré au monde son incroyable faculté à fortifier en un rien de temps !


II. Les réfugiés de la Marche
    Le baron Kyriel de la Marche a de nouveau lancé une mission de secours dans le Néméton afin de permettre aux réfugiés Aradiens de rejoindre ses terres en toute sécurité. Les Avelars n’ont pas inquiété les Rejlords mais comment va réagir le Sénat à force de voir des hommes armés d’une nation étrangère franchirent ses frontières pour se servir dans la population à son profit ?


III. Les Zabgards s’organisent
    Grâce à la stabilité retrouvée depuis la fédération à la République Vodane, le peuple Zabgard prospère et n’a plus aucune difficulté de disettes (notamment grâce aux vivres fournis gracieusement par le sénateur Gracius).
    Cette stabilité permet aux tribus de s’organiser et c’est ainsi que le maître-tonnelier Gerwald tente de mettre en place une corporation des tonneliers afin de garantir la qualité des produits, rendre plus efficace la transmission du savoir et développer les techniques.
    Si ce projet vient à aboutir, les Zabgards disposeraient d’un modèle artisanal d’une incroyable efficacité, ce qui profiterait à toute leur économie.

    En parallèle de ce développement économique, le tribun Talarhos Meinchief tente de rassembler les quatre chefs de tribu afin de créer une armée unie zabgarde. La tâche s’avère très ardue tant les chefs ne semblent pas prêts à coopérer. Chaque chef a tout de même envoyé un contingent de 500 guerriers à Talarhos pour qu’il les entraine. Les chefs veulent certainement tester l’idée avant de s’engager plus avant.

    Mais normalement, toute levée d’une armée réglementaire sur le territoire de la République doit passer par un vote du Sénat qui attribuera également le commandement de cette armée. Talarhos s’expose à de fortes remontrances qui pourrait nuire à son pays qui dépend largement de la contribution vodane. Il peut néanmoins argumenter en disant qu’il ne s’agit pas d’une armée à temps plein mais de guerriers/artisans s’entrainant !
    La question reste néanmoins en suspend et Aetius et Gracius, les principaux intéressés ne se sont pas encore prononcés !


IV. Conclusion
    Après la victoire des Avelars des clans Rorims et Ales dans le Néméton, le clan Daxe subit un revers de fortune en affrontant la Gare Prétorienne. Nul ne connaît l’impact de cette défaite parmi les différents clans Avelars ni si la Garde Prétorienne pourra tenir encore longtemps aussi loin des ses bases ! Surtout que la flotte vodane empêche actuellement toute piraterie contre les approvisionnements Zlatvs, cible privilégiée des Kelts !

    A côté de cela, profitant de la Pax Vodana obtenue lors des accords de Baothle, les Zabgards fédérés développent leur peuple tranquillement, mais quelles en seront les conséquences sur le monde de Aube ???


L’équipe d’orga et Maxime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malakaa.fr
Jib
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 535

Personnage à Aube
Nom: Florius Ier
Rôle: Pape
Délégation: Dualité

MessageSujet: Juin à Août 428 - Jeu virtuel   Mar 09 Déc 2008, 20:33

Juin à Août 428
Jeu virtuel


Le début de l’été annonce toujours la guerre et l’année 428 ne fait pas exception.
Parallèlement à ceci, la politique vodane suit son cours et la République prend une lourde décision qui pourrait changer le cours du monde.

I. La Garde Prétorienne en difficulté
    Caius Decimo, suite à sa victoire sur les Avelars du clan Daxe fortifie sa position avec son oppidum mais aussi la création des bases d’un port pour les deux flottes que l’amiral de Voda a mis à sa disposition grâce à la création d’une jetée aidant également pour la pêche.
    Néanmoins, les convois d’approvisionnement venant de Voda ont les plus grandes difficultés à rejoindre leur destination en raison d’une suractivité des corsaires Kelts du Klan Dour. Si Voda ne trouve pas rapidement une solution, il ne fait aucun doute que la Garde Prétorienne connaître de grandes difficultés.


II. Renouvellement d’un tiers du Sénat
    Comme le veut la loi, le Sénat se renouvelle par tiers tous les trois ans au mois de juin (période aisée pour le voyage des messagers et des convois protégés contenant les votes). Toutes les grandes familles vodanes ont déposé leur liste de 10 candidats et tous les citoyens de Voda ont voté. Les postes de sénateurs sont déterminés à la proportionnelle.
    A la vue des derniers résultats, il est évident que la défaite d’Aetius et la victoire de Decimo ont largement influencé les résultats tandis que les Liviani et les Gracius se maintiennent grâce à leur politique vodane pour les premiers et grâce à la fédération des Zabgards et des Sabariens à la République pour les second.

    Répartition des 10 postes pour ce scrutin :
    • Famille Liviani : 2
    • Famille Gracius : 2
    • Famille Martius : 1
    • Famille Aetius : 0
    • Famille Metellus : 2
    • Famille Valerius : 0
    • Famille Ulpius : 1
    • Famille Decimo : 2

    Répartition totale des 30 sénateurs (entre parenthèse leur nombre avant le scrutin) :
    • Famille Liviani : 6 (6)
    • Famille Gracius : 5 (5)
    • Famille Martius : 4 (4)
    • Famille Aetius : 2 (3)
    • Famille Metellus : 4 (3)
    • Famille Valerius : 1 (2)
    • Famille Ulpius : 4 (4)
    • Famille Decimo : 4 (3)


    Le Sénat nouvellement élu a immédiatement voté pour connaître qui parmi les sénateurs mènerait les débats, en voici les résultats :
    • Famille Liviani : 6 Gaius Liviani
    • Famille Gracius : 5 Publius Gracius Scaurus
    • Famille Martius : 2 Publius Gracius Scaurus, 2 Caius Aetius (neveu de Flavius Aetius)
    • Famille Aetius : 2 Caius Aetius
    • Famille Metellus : 2 Caius Aetius, 1 Gaius Liviani, 1 Publius Gracius Scaurus
    • Famille Valerius : 1 Caius Aetius
    • Famille Ulpius : 2 abstentions, 1 Gaius Liviani, 1 Publius Gracius Scaurus
    • Famille Decimo : 4 abstentions

    Le Sénateur Publius Gracius Scaurus est donc élu à ce poste :
    • Gaius Liviani : 8
    • Publius Gracius Scaurus : 9
    • Caius Aetius : 7

    Note de l’organisateur : Tous ces votes sont faits grâce à un tableau répertoriant les différentes familles et les notant suivant différents critères pondérés (politique à Voda, dans les provinces, Plèbe, popularité, appui militaire, appui religieux, Politique étrangère).
    Ces notes évoluent en fonction des actions des joueurs (lors d’événements ou dans le jeu mensuel) et de l’évolution du monde. Ce tableau est disponible pour les personnages possédant la compétence "connaissance peuple : Voda"
    .


III. Première assemblée du Sénat nouvellement élu
    Le Sénat nouvellement élu s’est immédiatement rassemblé afin de décider de la politique à mener lors de ce mandat. A la vue des derniers événements, il apparaît de plus en plus nécessaire que la République sorte de sa crise rapidement pour montrer au monde que Voda n’est pas morte ;
    C’est pourquoi le Sénat a voté à la majorité l’élection consulaire (18 votes "pour" contre 12 votes "contre"). Cette dernière se passera au mois de mars 429.
    Répartition des voies pour ce vote :
    • Famille Liviani : 0 pour
    • Famille Gracius : 5 pour
    • Famille Martius : 4 pour
    • Famille Aetius : 2 pour
    • Famille Metellus : 3 pour
    • Famille Valerius : 0 pour
    • Famille Ulpius : 0 pour
    • Famille Decimo : 4 pour

Citation :
Lois régissant le consulat

Le consul n’apparaît qu’en cas de crises graves. La république peut se doter d’un à trois consuls. Il sera élu tout comme les sénateurs pour une durée déterminée mais le consul ne le sera que 3 ans et ce mandat pourra être renouvelé.

  1. Les droits des consuls
    Le consul est le général en chef de toutes les légions. S’il y a plusieurs consuls (proconsulat ou triumvirat, le commandement des légions est réparti entre les consuls.
    Le consul peut proposer une loi au sénat et l’argumenter.
    Il possède un pouvoir administratif total, il a quasiment les pouvoir d’un roi et ce pour enrayer la crise en prenant les bonnes décisions rapidement.

  2. Les devoirs des consuls
    Bien qu’ayant de grands pouvoirs, le consul n’est pas intouchable et se doit de ne pas commettre de fautes graves.
    En cas de faute, un vote du sénat doit être fait pour déterminer si la faute est grave pour cela les trois quarts du sénat doivent le reconnaître.
    Suite à cela une motion de censure est votée, elle nécessite une majorité des sénateurs.
    Si un consul subit une motion de censure, il perd tous droits civiques, sa fortune est saisie et il est contraint à l’exil.

  3. L’élection des consuls
    Pour que l’élection d’un consul ait lieu, le sénat doit déjà voter le vote consulaire à la majorité et ce uniquement en situation de crise.
    Après ce vote chaque sénateur peut présenter un candidat qui doit être approuvé par la majorité du sénat.

    L’élection d’un ou de plusieurs consuls n’est pas une élection anodine ainsi c’est une assemblée élargie de « sages » qui vote pour cette élection. Cette assemblée est composée des 30 sénateurs, des 5 Tribuns Aradiens, du Tribun Kalandorien, du Tribun Sabarien, du Tribun Zabgard, du Tribun Zlatv, du Pape et des 12 cardinaux de la dualité. Soit 52 personnes au total.

    Le vote consulaire se fait en deux tours.
    Le premier sert notamment à déterminer s’il y aura un consul, deux proconsuls ou un triumvirat. Tout candidats recueillant dix voix ou plus passe au second tour.
    S’il y a quatre candidats ou moins au second tour, ce dernier a pour objectif d’éliminer un candidat parmi eux (celui qui recueillera le moins de voix).
    S’il y a plus de quatre candidats, le second tour éliminera le nombre de candidats nécessaire pour arriver à trois consuls élus.
    Les différentes candidatures acceptées par le Sénat sont :
    • Flavius Aetius, Patrice de Kalandor
    • Caius Decimo, Préfet de la Garde Prétorienne
    • Sénateur Publius Gracius Scaurus, Général de la IIème légion
    • Lucius Valerius, Pater Familia de la famille Valerius
    • Durius Metellus, Pater Familia de la famille Metellus


    La seconde décision de cette assemblée concerne une irrégularité de succession lors du mariage de Miya Martia, ancienne femme de Durius Martius Prima, Pater Familia de la famille Martius, décédé avant d’avoir eu un héritier.
    En effet, en se mariant avec le sénateur Publius Gracius Scaurus alors qu’il n’y avait pas d’héritier pour les Martius, cette famille n’a plus de raison d’exister, ce qu’elle a continué à faire durant ces dernières années, agitée par des querelles internes entre les pro Gracius et les pro Aetius (tradition chez les Martius avant la mort de Durius). Ces querelles n’ont occasionné que trop de morts et d’intrigues à Voda et le Sénat souhaite rétablir la paix dans l’Urbs.
    Ainsi, la famille Martius n’existe plus et ses membres sont assimilés par la famille Gracius. Néanmoins, les membres opposés aux Gracius peuvent abandonner leur nom de Patricien (et donc quitter le Sénat pour les sénateurs dans ce cas à moins de se faire adopter par une nouvelle famille). Il va sans dire que des patriciens sans nom ne vont pas le rester longtemps ! Les adoptions peuvent se faire lors des trois prochains mois (avec les intrigues qui vont derrière).

    Voici donc finalement l’état du Sénat suite à cette décision :
    • Famille Liviani : 6
    • Famille Gracius : 7
    • 2 sans famille (en suspend)
    • Famille Aetius : 2
    • Famille Metellus : 4
    • Famille Valerius : 1
    • Famille Ulpius : 4
    • Famille Decimo : 4


IV. Création de la corporation zabgard des tonneliers
    La Corporation des tonneliers Zabgard a été officiellement créée. Elle réunit tous les artisans du bois des quatre tribus et assurera à l’avenir la qualité des créations, de la transmission de savoir et une constante amélioration des techniques.
    Le maître tonnelier Gerwald de la tribu du Sanglier a été élu par les autres maîtres tonneliers à la tête de la corporation pour un an.

    En terme de jeu, lorsque les artisans du bois Zabgards crée une pièce, cette dernière acquière automatiquement une décoration (nous vous rappelons que les « décorations » servent à figurer la qualité des productions). Nous rappelons que les artisans du bois créent des tonneaux (aliments mieux conservés ou plus grande contenance), des arcs, des boucliers (+ résistants) et peuvent être amené à bâtir (comme des portes de forteresse par exemple)…
    Nous attendons vos suggestions pour les bonus que pourraient accorder les « décorations » à propos de création à partir de bois.
    Pour info : 1 décoration, c’est beau et ça peut avoir un petit bonus, 3 décoration, ça commence à avoir de bons bonus, 5 décorations et la création est presque légendaire (sabre d’Oblah Khan ou épée Dragon par exemple).


V. Massacre chez les Zabgards de la tribu de l’Ours
    Une ferme du sud-est de la tribu de l’Ours, au bord de la Sélune a été retrouvée entièrement brûlée. Les corps de la famille possédant cette ferme ont été retrouvés empalés, que ce soit hommes, femmes ou enfants…


VI. La Charyze en proie aux flammes
    Suite à la défaite de Kalandor face aux Avelars des clans Rorims et Ales, le recul de la IIème légion a laissé les frontières de la Charyze sans aucune protection.
    Il était évident pour le tribun que les cavaliers du vent ne tarderaient pas à venir piller sa région et il a demandé aux populations de se réfugier à Dostolphe alors qu’il faisait parvenir au Sénat une demande d’aide.
    Néanmoins, les Avelars ont commencé à attaquer les villages frontaliers ainsi que les convois de réfugiés, laissant une traîné de sang et de larmes sur leur passage. Certains rescapés ayant réussi à rejoindre Dostolphe dans des conditions plus que miraculeuses parlent de mystérieux cavaliers leur étant venu en aide, d’autres de furies et certains autres de dragons au cœur même de la république.
    Avec ces attaques et depuis la perte du Néméton en mars 424, c’est la première fois que l’intégrité du territoire de la République est mise à mal.


VII. Raid Varak sur Tanèce
    Pour la première fois depuis la création de Scaurusio et l’arrivée de la flotte vodane dans ses eaux, des navires Varak ont bravé les mers froides de l’océan Jorique pour attaquer plus loin à l’ouest. Mettant rapidement le siège devant cette ville très peu protégée en raison des autres conflits, ils ont négocié avec le tribun local de laisser en vie les habitants contre une rançon en vivres, fer et or estimée à environ 10 aurées.
    La flotte de Scaurusio a immédiatement donné la chasse à ces pillards, réussissant à couler deux drakkars avant que les autres ne fuient dans la brume au large de St Jold sur mer.


VIII. Conclusion
    Un mois bien chargé avec de nombreuses actions et évolutions du monde. Je tiens à remercier tous les joueurs qui ont pu nous donner des idées pour faire avancer notre si cher univers de jeu et pour donner encore plus de jeu, encore plus d’intrigues à tout le monde.
    Nous sommes arrivés à un point de Aube où il y a énormément d’intrigues en cours pouvant avoir de grandes répercussions sur l’avenir et pourtant, nous réussissons à ce qu’elles soient toujours accessibles aux nouveaux joueurs, ce qui me ravi particulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malakaa.fr
Jef
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 284

Personnage à Aube
Nom: Zvarono
Rôle: Protecteur
Délégation: Zlatv

MessageSujet: Septembre à Novembre 428: Jeu virtuel + soirée à Celeb   Jeu 26 Mar 2009, 17:44

Septembre à Novembre 428
Jeu virtuel + soirée à Celeb


L’automne est le moment des dernières offensives avant l’hiver, que ce soit par mer ou sur terre et l’année 428 ne fait pas exception.

I. Grande bataille navale
    Au sud du continent, les mers ne sont pas sûres. Les Vodans ont pourtant été obligés de créer une voie maritime d’approvisionnement pour la garde prétorienne stationnée en territoire avelar. Le convoi lourdement protégé a été attaqué par d’étranges navires Kelts qu’ils ont réussi à mettre en fuite malgré de lourdes pertes. Un de ces navires a été remorqué jusqu’au port en construction de Decimo.
    Visiblement, cela a provoqué la colère des Kelts qui se sont jetés sur le port et les flottes assurant sa sécurité.
    La bataille a fait des ravages des deux côtés et même si les Kelts n’ont pu récupérer leur navire avant de prendre la fuite, ils ont infligé tellement de dommages à la flotte vodane que l’avenir de la Garde Prétorienne dans cette région du monde semble plus que compromis.


II. Une nouvelle famille sénatoriale est née
    Suite à la disparition de la famille Martius et le refus de certains de ses membres d’intégrer la famille Gracius, certains patriciens vodans étaient sans famille, ce qui était intolérable et risquaient de les faire tomber dans la Plèbe.
    Flavius Aetius, le Patrice de Kalandor, qui tenait des relations cordiales avec les Martius depuis de nombreuses années a adopté une partie de la famille.

    Parallèlement à ceci, certains Martius ont préféré porter leur choix vers l’Edile Condate Tiberius qui propose une alternative intéressante à Aetius. En effet, grand partisan du Patrice, Tiberius habite Voda et est au centre de ses intrigues. Il peut ainsi apporter un grand soutien aux membres de sa famille à Voda ainsi qu’à Aetius depuis le cœur de l’Urbs.
    Ainsi, un sénateur anciennement Martius a accepté de se faire adopté par Condate Tiberius, apportant dans son sillon quelques membres de la défunte famille.
    Une nouvelle famille patricienne est née, celle des Tiberius dont Condate Tiberius est le pater familia.


III. Dostolphe en flammes
    Malgré les tentatives désespérées du tribun de Dostolphe Cassius Valerius Vitalius de trouver une solution pour sauver sa ville, cette dernière a été allègrement pillée par les Avelars du clan Ales.
    Ils n’ont néanmoins pas pu détruire la cité et se sont contenté d’un pillage rapide.
    La Charyze connait une crise sans précédent depuis l’invasion édrule et nul ne sait ce qui pourrait arrêter les Avelars de recommencer.

    Le tribun Valerius a même été accueilli à Celeb dans la Marche du Néméton pour obtenir de l’aide sur son territoire. Visiblement, ça a eu quelques résultats même s’ils n’ont pu permettre de sauver Dostolphe des flammes.


IV. Kalandor se déploie
    Sur conseil de l’édile Tiberius suite à son voyage à Celeb, Flavius Aetius a étendu son réseau de fortifications jusqu’aux abords de la Charyze afin d’empêcher les Avelars d’aller plus avant.
    Il n’a pas pu empêcher le pillage de Dostolphe mais maintenant, il va être bien plus délicat pour les fils du vent de se lancer vers l’ouest à la conquête du reste d’Arada.


V. Raids de la Marche dans le Néméton
    Kyriel et ses hommes se sont lancés dans une opération de grande envergure inédite pour la Marche. Il ne s’agit pas de chercher la bataille aux Avelars mais de leur rendre la monnaie de leur pièce.
    Ainsi, des raids frontaliers ont été lancés, n’occasionnant que peu de pertes chez les fils du vent mais désorganisant largement leur ligne de bataille et rappelant que leur frontière avec la Marche n’est pas si sûre que ça.
    De plus, les Avelars courant en tous sens n’ont pas été en mesure d’empêcher une incursion rapide de Kyriel et sa garde visant les villages Avelars. Ces derniers ont été pillés dans les règles, rappelant au monde comment les Edrules traitent leurs ennemis et faisant sentir aux fils du vent ce qu’ils ont pu infliger aux Aradiens.
    Espérons que ce harcèlement prenant les Avelars à leur propre jeu les ralentisse dans leur progression vers l’ouest.


VI. Massacre chez les Sabariens
    Une ferme sabarienne au bord de la Sélune a été honteusement pillée et brûlée. Quand l es forces du général en chef Alaric sont arrivées, elles n’ont pu que retrouver les corps sans vie des fermiers ainsi que d’un Zabgards visiblement tué par ces derniers.
    S’agit-il de représailles suite au massacre dans la tribu de l’Ours de cet été ou bien d’un massacre gratuit ?


VII. Conclusion
    Encore une fois, le monde de Aube s’embrase suite aux actions des joueurs. Un grand merci à vous de nous donner la possibilité de faire vivre un monde complet.
    A l’approche du gn, il semble de plus que nombre d’entre vous désire le préparer avec quelques subtilités de leur crue. A suivre !!!


Maxime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dha-ulgu.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Année 428 : Jeu virtuel et soirées   

Revenir en haut Aller en bas
 

Année 428 : Jeu virtuel et soirées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Association Aube :: Le Monde de Aube :: L'évolution du monde -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit